Remis annuellement, le Prix Jean-Paul-L’Allier honore un élu québécois* s’étant distingué par sa vision, son leadership et ses réalisations en urbanisme et aménagement du territoire.

 

*Une personne élue au suffrage populaire dans l’une ou l’autre des circonscriptions électorales québécoises ou districts municipaux et à l’exclusion des circonscriptions scolaires.  Ainsi, sont admissibles les ministres, députés, préfets de MRC, maires de ville, de municipalité et d’arrondissement, conseillers municipaux et conseillers d’arrondissement.

 

Directives pour soumettre une candidature

 

Tout citoyen peut soumettre la candidature d’un élu québécois[1]. La candidature doit être parrainée par un proposeur et un appuyeur. Les dossiers de candidature seront évalués par le jury nommé à cet effet par l’Ordre des urbanistes du Québec et chargé d’en faire une recommandation au conseil d’administration.

[1] Le genre masculin est utilisé pour désigner femmes et hommes, sans discrimination et dans le seul but d’alléger le texte.

Le jury doit évaluer le dossier dans un esprit de cohérence avec le Code de déontologie de l’Ordre des urbanistes du Québec et des principes préconisés dans sa Déclaration de développement durable.

Parmi les critères d’évaluation du dossier qui seront considérés, notons entre autres :

  • Les impacts significatifs et mesurables des interventions exemplaires réalisées ;
  • L’innovation et la pérennité : interventions se démarquant des méthodes traditionnelles et assurant  une évolution positive dans le temps ;
  • L’application de démarches collaboratives et démocratiques : démarches qui s’appuient sur la participation des citoyens et des partenaires concernés ;

 

Pour être recevable, le dossier de candidature doit comprendre les éléments suivants :

1° Remplir toutes les sections du présent formulaire en s’en tenant à l’espace prévu à cet effet

2° Transmettre soit :

  • électroniquement par l’entremise du site Internet

OU

  • par courrier ou par service de messagerie à l’adresse d’expédition suivante :

Jury du Prix Jean-Paul-L’Allier

Ordre des urbanistes du Québec

85, rue Saint-Paul ouest, bureau 410

Montréal (Québec) H2Y 3V4

a) le formulaire dûment rempli et la déclaration signée par le proposeur et l’appuyeur (Fichier à intégrer à la section 4);

b) toute autre pièce à l’appui de la candidature (politiques, règlements, plans, projets, rapports, résolutions, les lettres d’appui de personnes, organismes ou entreprises que vous jugez pertinents).

IMPORTANT!

  • La date limite de présentation des candidatures est le vendredi 17 août à midi;
  • L’annonce et la remise du prix se feront le 20 septembre 2018 lors du Gala excellence de l’Ordre, dans le cadre du congrès annuel à Saguenay;
  • Les candidatures soumises après cette date seront conservées pour l’année suivante;
  • Les formulaires de candidature et les documents d’accompagnement soumis deviennent la propriété de l’OUQ et ne sont pas retournés à leurs auteurs;
  • Il n’y a pas de limite au nombre de fois qu’une candidature peut être proposée.

 

L’OUQ se réserve le droit de ne pas décerner le prix pour une année donnée.  

 

Prix Jean-Paul-L'Allier, édition 2018

  • Présenter, sous la forme d'une courte déclaration ou encore d'un aperçu ou d'un résumé, comment cette personne s'est distinguée par sa vision, son leadership et ses réalisation en urbanisme et en aménagement du territoire. Cette déclaration doit être signée par le proposeur. (Maximum 500 mots ou une page)
    Déposer les fichiers ici ou
  • Donner un compte-rendu des réalisations en urbanisme et en aménagement du territoire qui motivent la candidature de cette personne. Miser sur des projets porteurs et significatifs. (Maximum 500 mots)
  • Note : Vous pouvez annexer tout document, politique, règlement, plan, projet, rapport, résolutions, etc. qui illustre les réalisations du candidat et son niveau d'implication.
    Déposer les fichiers ici ou
  • Préciser comment se sont affirmés la vision et le leadership du candidat dans le cadre de ses réalisations (mobilisation des acteurs, négociations, médiations, consultations et participation citoyennes). (Maximum 500 mots)
  • Vous pouvez annexer toutes les lettres d'appui de personnes, d'organismes et d'entreprises que vous jugez pertinentes.
    Déposer les fichiers ici ou
  • Expliquer quels impacts sur la communauté, son environnement et son développement économique et social, résultent des réalisations du candidat. (Maximum 500 mots)
  • Indiquer les médailles et décorations, les prix et récompenses, les titres et distinctions honorifiques (par exemple : docteur honoris causa, membre à vie, ambassadeur d'honneur) ainsi que toute autre forme d'hommage qui ont été décernés au candidat aux divers échelons territoriaux (international, national, provincial, régional, local) par différentes instances : population en général, dirigeants, pairs, partenaires et collaborateurs, etc. (Maximum 500 mots)