Pour une expérience optimale, il est suggéré d'utiliser une tablette ou un ordinateur

REMIS ANNUELLEMENT, LE PRIX JEAN-PAUL-L’ALLIER HONORE UN ÉLU QUÉBÉCOIS QUI, DURANT SON MANDAT POLITIQUE, S’EST DISTINGUÉ PAR SON APPORT EN MATIÈRE D’AMÉNAGEMENT ET D’URBANISME.

 

Le lauréat est plus particulièrement reconnu pour : 

  • Sa vision, son leadership et ses réalisations en urbanisme et en aménagement du territoire ;
  • Le caractère exemplaire et l’impact significatif de ses réalisations ;
  • Le caractère novateur et la pérennité de ses interventions, qui se démarquent des méthodes traditionnelles et qui amorcent une évolution positive et durable ;
  • Son recours à des démarches collaboratives et démocratiques qui s’appuient sur la participation des citoyens et l’adhésion des parties prenantes.

 

ADMISSIBILITÉ

 

Pour être admissible à recevoir le prix Jean-Paul-L’Allier, un candidat doit être une personne élue au suffrage populaire dans une circonscription électorale québécoise, une mairie ou un district municipal, et qui est encore en fonction ou l’a été au cours des cinq dernières années. Ainsi, sont admissibles les ministres, députés, préfets de MRC, maires de ville, de municipalité et d’arrondissement, conseillers municipaux et conseillers d’arrondissement.

Tout citoyen ou organisme peut soumettre la candidature d’un élu québécois. La candidature doit être parrainée par un proposant et un appuyeur, dont les coordonnées complètes, la fonction et les liens avec le candidat doivent être inscrits dans le dossier.

Si la candidature est soumise par un organisme, le dossier de candidature doit inclure une description de son mandat ainsi que les coordonnées de la personne qui le représente.

Le dossier de candidature doit être transmis à l’OUQ par courriel ou par la poste.

Pour être recevable, le dossier de candidature doit comprendre le formulaire dûment complété et signé par un proposant et un appuyeur, ainsi que les documents suivants sous forme de fichiers PDF ou en format papier :

  • Une lettre de présentation du candidat

Cette lettre d’environ 1 000 mots constitue le document de référence du dossier. Elle doit justifier la candidature de l’élu en décrivant les qualités et les réalisations témoignant de ses mérites et de son engagement, et expliquer leur impact sur la communauté, son environnement et son développement économique et social.

Des liens internet peuvent être intégrés à la lettre de présentation s’ils permettent d’en apprendre davantage sur le candidat et ses réalisations. La lettre doit être signée par le proposant ou son représentant.

  • Le curriculum vitae du candidat 

D’un maximum de 5 pages, le curriculum vitae identifie les éléments significatifs et les projets porteurs du parcours du candidat à titre d’élu. Il inclut les prix, les distinctions, les mentions et autres reconnaissances qui lui ont été décernés.

  • Les documents d’appui

L’adhésion de la population et celle des urbanistes, de même que la reconnaissance, l’influence et l’effet d’entraînement d’autres réalisations sont des paramètres qui permettent de renforcer une candidature, d’où la pertinence des lettres d’appui de personnes, d’organismes et d’entreprises (maximum 5).

Le dossier du candidat peut aussi être bonifié par un dossier de presse ou tout autre document mettant en valeur ses actions et leurs résultats (maximum 5 pages).

 

 

FORMULAIRE DE CANDIDATURE

 

 

 

IMPORTANT

 

  • La date limite de dépôt des candidatures est le lundi 15 juin 2020 ;
  • Les dossiers de candidature sont évalués par le comité Reconnaissance, dont les membres sont nommés par le conseil d’administration de l’Ordre des urbanistes du Québec ;
  • Le comité Reconnaissance achemine ses recommandations au conseil d’administration de l’Ordre, à qui appartient la décision de décerner ou non le prix Jean-Paul-L’Allier ;
  • L’annonce du lauréat et la remise du prix se feront le 12 novembre 2020, dans le cadre de la soirée annuelle de la Relève en urbanisme ;
  • Les dossiers de candidature deviennent la propriété de l’Ordre et ne sont pas retournés à leurs auteurs ;
  • Une personne dont la candidature n’a pas été retenue peut faire l’objet d’une nouvelle mise en candidature dans une année subséquente ;
  • L’Ordre se réserve le droit d’utiliser l’information et le visuel recueillis à des fins de promotion.

 

Renseignements :
Shony Da Costa
Coordonnatrice aux événements
sdacosta@ouq.qc.ca
514 849-1177, poste 27